Passeports : Des délais qui pourraient coûter cher à des citoyens

2022-06-22 - Des citoyens de la région tentent par tous les moyens d'obtenir leur passeport à temps pour leurs vacances d'été.

Martin Lavoie de Rouyn-Noranda a fait une demande, le 5 avril dernier, pour les passeports de ses deux filles, en vue d'un voyage au Mexique, dimanche.

Après avoir fait 10 heures de route pour tenter d'obtenir le passeport à Chicoutimi, il se dit prêt à attendre jusqu’à la fermeture du bureau jeudi, sinon, il devra annuler son voyage.

Il se dit découragé.

Un sentiment que partage également Marie-Claude Paquet de Rouyn-Noranda, qui attend aussi le passeport de ses enfants pour un voyage aux États-Unis, au début du mois de juillet.

Si elle n'a pas les passeports à temps, c'est près de 5 000 dollars qu'elle va tout simplement jeter aux poubelles.

Une situation qui touche également les agences de voyages.

Chez Voyage Brunet, les clients sont de plus en plus nombreux à appeler et à s'inquiéter.

Après deux ans de pandémie, cette crise aurait pu être évitée, selon la propriétaire Karo-Lyn Fournier.

Dans les bureaux de circonscription de la région, on tente d'accélérer le processus pour les demandes jugées urgentes.

La députée d'Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, Sylvie Bérubé, réclame d'ailleurs la fin du montant à payer pour ces demandes.

Si vous prévoyez voyager dans la prochaine année, le conseil des agences de voyages, c'est de se prendre à l'avance et de faire une demande de passeport le plus rapidement possible.