Alcool au volant : préparez-vous à souffler!

Les conducteurs interceptés par les policiers risquent d'être plus nombreux à souffler dans l'éthylomètre...

Les conducteurs interceptés par les policiers risquent d'être plus nombreux à souffler dans l'éthylomètre.

C'est que les policiers n'ont plus besoin de suspecter un cas d'alcool au volant pour l'imposer maintenant.

Auparavant, ils devaient avoir le soupçon qu’un conducteur roulait avec les capacités affaiblies pour l’obliger à fournir un échantillon d’haleine.

Le Service de police de Gatineau tient une conférence de presse vendredi après-midi à ce sujet.

Les détails au TVA Nouvelles 18h.